École Bilingue : Maternelle et Primaire ... 14, rue de Révol 64400 - Oloron Ste Marie (64) ... Enseignement Catholique des Pyrénées Atlantiques ... Projet Éducatif ... Projet d'école ... Initiation à l'Anglais à partir du CP ... Accueil de tous les enfants sans distinction religieuse ou autre ...

HOMMAGES

à notre amie, Angèle

angele-1.jpg

 

Ce mercredi l’Eglise de Saint Pée d’Oloron était trop petite

pour accueillir les amis d’Angèle Fourcade,

ancienne enseignante et directrice de l’école Jeanne d’Arc.

Les témoignages d’affection

(mot de ses amies et collègues, dessins des enfants, chant en français et en espagnol des élèves…)

ont rempli d’émotion l’assistance.

Pendant 36 ans, elle a su entourer de sa gentillesse et de son affection les enfants

tout en les accompagnant dans leur scolarité et en les faisant grandir dans la Foi.

Elle a marqué des générations d’élèves.

Ces derniers ont eu la joie de retrouver leur maîtresse lors des 50 ans de l’école,

manifestation qui lui tenait à cœur et pour laquelle elle s’était beaucoup investie

ainsi que parents, enseignants et anciens de l’école.

Une messe sera célébrée à son intention lundi 14 octobre à 17h30 au Carmel d’Oloron.

* * * *

Mercredi 9 octobre 2013 

"Angèle, nous sommes réunis auprès de toi aujourd’hui pour te témoigner notre gratitude et notre affection. 

Tu es arrivée à l’école Jeanne d’Arc en 1976 pour ne plus jamais la quitter jusqu’à l’heure de ta retraite.

Enseignante engagée, militante, tu as su défendre les valeurs portées par l’Enseignement Catholique.

Faisant toujours preuve d’écoute et de bienveillance auprès des enfants et de leur famille,

chacun avait de la valeur et de l’estime à tes yeux.

Tout naturellement, Maïté Irazoki a senti en toi l’âme d’une future directrice.Son choix n’a pas été déçu !

Pendant tes 6 années de direction, tu nous as montré tes capacités à accomplir cette tâche,

toujours avec le sourire, même dans les moments de découragement.

Que d’investissement au sein de l’école et de l’Enseignement Catholique !

Et pour tout ce travail accompli, nous te disons merci Angèle. 

Ton professionnalisme, ton profond dévouement ont été portés par une Foi inébranlable.

Beaucoup de personnes qui t’ont côtoyée peuvent témoigner de

ton engagement total dans tout ce que tu entreprenais.

Tu as toujours su trouver le mot juste et apaisant pour nous rapprocher de Dieu.

Ta Foi t’a aidé à surmonter les épreuves

et a été un soutien pour toi lors de ces deux dernières années.

« Jésus, Marie, Joseph », t’entendait-on souvent dire !

Et pour ce modèle de Foi, nous te disons merci Angèle. 

A force de persévérance, ton projet de bilinguisme

dont tu as été à l’origine et qui te tenait tant à cœur, a enfin vu le jour.

Puedes estar orgullosa de haberlo llevado a cabo porque hoy en dia todos praticamos el español.

Tanto camino recorrido !

El año que viene, tus primeros alumnos bilingues entraran en el colegio San José.

Gracias a ti,

la cultura hispanoamericana entro completamente y de manera indeleble en nuestra escuela.

Tanto para los niños como para los adultos es una riqueza.

Para el bilinguismo, te agradecemos Angela. 

Au nom de toutes les personnes qui t’ont connu et apprécié au sein de l’école,

nous te disons un grand MERCI, Angèle.

Ton amour restera présent en chacun de nos cœurs et continuera à rayonner sur l’école. 

"Angela, que en paz descanses."

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bretagne 09 2015 567  Evocation de la vie de Marie Le Viol  (Soeur Madeleine)   Bretagne 09 2015 553

                    Marie est née à Kerfeunten, le 3 août 1917.                     

Elle était la 4ème d’une famille de 8 enfants, dont 2 décédés en bas âge.

Une grande famille qu’elle aimait bien.

Marie a aimé la vie, dans tous les lieux de mission où elle a été envoyée.

Plouneventer, Taulé, Escou, Oloron sainte Marie, Saint Brieuc, Concarneau, Quimper, Saint Nic :

partout , elle s’est fait des amis  et vous êtes là pour en témoigner.

Ses qualités relationnelles et son ouverture d’esprit l’ont certainement aidée dans toutes ses missions.

Je donne d’abord la parole à un de ses neveux, qui va vous dire avec humour, l’affection de sa famille pour elle.

Ces derniers temps, Marie disait : « je sens que je m’en vais ... petit à petit,

je rentre dans le temps de la pauvreté, où on redonne peu à peu à Dieu tout ce qu’Il nous a donné. »

elle parlait  de cette longue attente du Seigneur, avec ces mots de l’Apocalypse :Viens Seigneur Jésus.

Son attente a pris fin et nous espérons bien qu’elle est 

dans le face à face avec le Christ Jésus qui ne cessait de l’interroger : qui dis-tu que je suis ?

Enseignante et éducatrice dans l’âme, elle a accompagné et formé des enfants, des enseignants,

assurant entre autre la formation pédagogique des maîtres en Pyrénées Atlantiques.

Elle a vécu des temps de mutations importants, où il fallait passer le relais à d’autres,

que ce soit dans les écoles, et aussi plus tard dans les maisons de retraite.

Arrivée à Ker Anna en 2003, elle y était très active.

Elle s’occupait de la bibliothèque ; experte en tricot, elle initiait d’autres avec plaisir,

et tout cela pour alimenter la caisse de solidarité des missions.

Et puis elle lisait son journal tous les jours, restant à l’écoute du monde.

Marie, ta présence apaisante, ton sourire, ton écoute, tes conseils, faisaient du bien à tous.

Tu savais que l’essentiel tient à peu de choses : aimer et se laisser aimer.

Tu savais la puissance et la fragilité du souffle de la vie.

Tu savais la longue veille de ceux qui attendent la venue du Seigneur avec Foi.

Nous entrons avec confiance dans la prière avec toi, pour toi.

 

le 30 Mai 2009, l'école a fêté son Cinquantenaire et s'est souvenu du Chanoine Capblancq ...